Optimiser la gestion des réseaux urbains de chaud et de froid pour une meilleure performance environnementale

Comment chauffer et refroidir une ville en minimisant son impact environnemental ?
C’est le défi auquel doivent répondre les collectivités dans le cadre de la transition bas carbone.

ENGIE a développé Nemo pour les aider à améliorer leur efficacité énergétique. Elle permet aussi à ces réseaux de respecter leurs engagements en matière d'utilisation des énergies renouvelables.
Au quotidien, Nemo réduit de 3 à 5% les consommations en énergie primaire des réseaux chaud et froid en France et à l’international.

Comment Nemo crée de l’impact :

Illustration Nemo - Simulations prédictives

DES SIMULATIONS PRÉCISES

Comparer un grand nombre d'hypothèses

Simuler les scenarii extrêmes pour concevoir un design optimal du réseau

Minimiser les coûts de réalisation et d’opération

Réaliser des maquettes 3D et offrir un avantage compétitif pour répondre aux appels d’offres

Illustration Nemo - Automatisation efficiente

AUTOMATISATION EFFICIENTE

Maximiser son efficience : anticiper la production, identifier les surcapacités, les fuites et pertes d’énergies

Décarboniser : augmenter son utilisation des sources d'énergie renouvelables en limitant ses coûts

Illustration Nemo - Optimisation globale

OPTIMISATION GLOBALE

Réaliser des simulations dynamiques en temps réel intégrant tous les facteurs, tels que la géométrie urbaine complexe ou les contraintes de réseau

Améliorer les performances d'actifs complexes (usines séparées et équipements complexes multiples) grâce à l'analyse de données

Logo AWS Logo Azure Logo de Python Logo Vue.JS Logo JavaScript

Ils réussissent avec Nemo :

Chiffres clés

Illustration Nemo - Experts
200
experts
Illustration Nemo - Business Units
7
Business Units connectées
Illustration Nemo - Réseau de chaud
3,8
GW de réseaux de chaud gérés
Illustration Nemo - Réseau de froid
0,5
GW de réseaux de froid gérés
Moodboard

Vous souhaitez en savoir plus ?

keyboard_arrow_down